chambre avec vue

... et faits personnels

samedi 17 juin 2006

Albert Cohen

Solennels parmi les couples sans amour, ils dansaient, d'eux seuls préoccupés, goûtaient l'un à l'autre, soigneux, profonds, perdus. Béate d'être tenue et guidée, elle ignorait le monde, écoutait le bonheur dans ses veines, parfois s'admirant dans les hautes glaces des murs, élégante, émouvante, exceptionnelle, femme aimée, parfois reculant la tête pour mieux le voir qui lui murmurait des merveilles point toujours comprises, car elle le regardait trop, mais toujours de toute âme approuvées, qui lui murmurait qu'ils étaient amoureux,... [Lire la suite]
Posté par sksk à 10:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 13 juin 2006

Ça marche

Pour marcher dans les sous-bois, il faut... ceci,cela,du pot pour la météo,une carte, et bac + 24 (total cumulé) pour la lire.
Posté par sksk à 08:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 30 mai 2006

Similia similibus curentur

De par le monde, le docteur Samuel Hahnemann est connu pour être le fondateur de l'homéopathie. Mais c'est surtout un homme aux idées vastes et au coeur bondissant. Un homme comblé par une carrière médicale chaotique mais passionnante et par une vie de famille riche d'une dizaine de naissances. Henriette, son épouse, décède en 1830, à l'âge de 66 ans. Samuel est à cette époque un médecin réputé dans l'Europe l'entière. Dans la ville de Köthen, il a ouvert un cabinet où se pressent quotidiennement des malades venus de toute... [Lire la suite]
Posté par sksk à 20:45 - Commentaires [1] - Permalien [#]
mercredi 24 mai 2006

33

Diamonds are forever
Posté par sksk à 15:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 29 mars 2006

On dirait le sud

Plage de Mattinata, 17 juin 2003, sept heures du matin Matera (Basilicate) Les "Murge" (province des Pouilles)   Matera (Basilicate)   Pietrapertosa (Basilicate)  
Posté par sksk à 22:11 - Commentaires [3] - Permalien [#]
vendredi 24 mars 2006

Même pas mal...

Malade, moi ?  Vous rigolez... Mon père va bien.  La tumeur extirpée d'un de ses reins était bénigne, ainsi que la tache repérée dans l'un des lobes pulmonaires.
Posté par sksk à 09:27 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

samedi 14 janvier 2006

Le dernier des romantiques

Adolf Anderssen (1818 - 1879) Joueur d'échecs brillantissime et professeur de mathématiques (il faut bien vivre), Adolf Anderssen est méconnu du grand public. C'est pourtant un joueur au style généreux et attachant, représentatif d'un autre âge, celui  où le jeu d'échecs de haut niveau était pratiqué par des amateurs passionnés et inspirés. Par les amoureux des échecs, Adolf Anderssen est considéré comme l'un des maîtres  de ce qu'on appelle aujourd'hui "l'école romantique", une vision du jeu d'échecs où se... [Lire la suite]
Posté par sksk à 10:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 2 décembre 2005

Manu Larcenet

... J'ai longtemps confondu l'artiste et son oeuvre.Ce n'est que grâce à la psychanalyse, par étapes successives, que j'ai vaguement pu dissocier les deux : on peut être un grand artiste et un sale con. On peut faire des choses très belles en étant soi-même assez moche. On peut saisir toute la beauté du monde sur du papier mais n'en jamais faire partie.C'est étrange : comment peut-on être  à ce point dépassé par ce qu'on fait ? Mais si l'oeuvre est meilleure que l'artiste, pourquoi ne l'améliore-t-elle pas ? La main frôle le... [Lire la suite]
Posté par sksk à 16:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 30 novembre 2005

Norman Maclean

... "Tu aimes raconter des histoires vraies, non ?" m'a demandé mon père. Et j'ai répondu : "Oui, jaime raconter des histoires qui sont vraies". Alors, il m'a demandé : "Une fois que tu en auras fini avec tes histoires vraies, pourquoi n'essaierais-tu pas, un jour, d'inventer une histoire et les personnages qui iraient avec ? C'est seulement comme ça que tu comprendras ce qui s'est passé et pourquoi. Ceux avec qui nous vivons, qui nous sont proches, et que nous sommes censés connaître le mieux, sont... [Lire la suite]
Posté par sksk à 15:02 - Commentaires [1] - Permalien [#]
jeudi 24 novembre 2005

A Rome

A Rome, Sarah piétonneChemine sereine entre les ruinesElle s'esclaffe, elle s'étonnePuis s'adonne au lèche-vitrine.
Posté par sksk à 20:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]